Du 21 au 28 novembre 2014, les collectionneurs d'Asie et du monde entier vont se retrouver à Kuala Lumpur, en Malaisie, pour le grand concours annuel organisé par la Starhill Gallery en association avec le Ministère du Tourisme, intitulé A Journey Through Time.
Découvrez cet extraordinaire garde-temps signé A. Lange & Söhne sous l'objectif de Jacques-Olivier.
Un cocktail très convivial était organisé à Paris ce 21 octobre à l'EKSO Watches Gallery, pour rendre hommage à Kari Voutilainen à l'occasion du prestigieux Prix Gaïa qui lui a été décerné cette année dans la catégorie Artisanat-Création.
Découvrez cet extraordinaire garde-temps signé A. Lange & Söhne sous l'objectif de Jacques-Olivier.
Profitant d’une escapade touristique aux Pays-Bas, deux de nos reporters passionnés ont récemment rendu visite aux créateurs de la One Hertz et du Parallax Tourbillon dans leur berceau familial d’Oldenzaal.
La boutique Omega Saint-Honoré de Paris a participé à la « Vogue Fashion Night » du 16 septembre dernier. Une montre Ladymatic était particulièrement mise à l’honneur lors de cette soirée. Il s’agissait du modèle « perles et diamants ». Ce modèle tient son nom du formidable bracelet qui habille cette montre.
Il y a 2000 ans, Lyon rayonnait sur l'hexagone et même au-delà. En ce mois d'octobre 2014, la prestigieuse Capitale des Gaules renoue avec son lustre d'antan en devenant la Capitale de la Haute Horlogerie. La Cité Lumière doit ce nouvel éclat à Jean-Louis Maier, instigateur des fabuleuses Journées des Grandes Complications Horlogères.
Ce qu'il se passe au large de Cythère, en Grèce, a quelque chose d'historique. Et cela concerne plusieurs disciplines académiques et scientifiques. Une découverte fondamentale, datant de plus d'un siècle est sur le point de "parler".
Laurent Graire au salon "Les Montres"
C'est désormais à Paris, dans un appartement de la rue de Rivoli, qu'Objectif Horlogerie a pris ses quartiers. Samir et Jean-Yves vous y reçoivent dans la bonne humeur pour vous faire partager les notions de base des montres mécaniques et en découvrir les rouages.
Il n'est pas rare, au gré de nos rencontres d'amateurs et de collectionneurs de montres, d'entendre le regret de nombre d'entre eux de ne pouvoir personnaliser officiellement, via la marque, la montre de leur choix. Ce qui était une règle aux XVIIIe et XIXe siècles est devenu aujourd'hui une exception, à l'instar de l'industrie automobile.